Les Morts-Rêvants

27 11 2011

Le soleil s’assombrit, virant au vermillon,

Abandonnant le bleu au pourpre du ciel.

Il tombe lentement, se meurt à l’horizon,

Annonçant le retour proche des Immortels.

*

C’est en ce sombre instant que tous les Morts-Rêvants

Daignent sortir de leur diurne nuitée,

Et ainsi toutes les nuits poursuivant

Le parcours incessant de leur éternité.

*

Sur un doux lit de soie le jour dissimulés,

Mais, grâce à leur splendeur, la nuit, adulés,

Les mortels leur prêtent des intentions immondes

*

Car, de l’humanité, étant les prédateurs,

Ces sur-êtres, rêvant d’une non-vie meilleure,

Sont les puissants maîtres de ce nocturne monde.

*

                            A.V. (1997)

gothicvampire21.jpg


Actions

Informations



Laisser un commentaire




meslectures14 |
je m'en vais vers l'arbre v... |
Ecrits d'OBI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LESCHOZDEMONKORPS
| Contes de Brocéliande et d'...
| Graine D'Auteur